Conférence : Avec Epprecht M. & Nyeck S.N.

Cette conférence est combinée avec la projection de Born This Way à 19h00

La sexualité (et les relations de genres) en Afrique fait mauvaise figure depuis déjà 700 ans. En effet, les écrits et observations des cultes et modes de vie des Africains, plus spécifiquement au Sud du Sahara, semblent mettre l’accent davantage sur le bizarre, la cruauté et la nature scandaleuse des pratiques, des croyances et même de l’apparence physique. À titre d’exemple, les discussions couramment portées sur le VIH, la violence basée sur les genres et “l’homophobie africaine” constituent souvent des sujets d’actualité qui capturent une plus grande attention.

Cependant, malgré le coût terrible de l’éveil de l’homophobie politique et du fondamentalisme religieux ces dernières années, les conférenciers restent optimistes quant aux développements positifs du combat du droit et de la santé sexuels du continent africain.

Marc Epprecht est professeur et chef du département du Global Development Studies à l’Université de Queens. Il publie des écrit couramment sur l’histoire des gendres et de la sexualité en Afrique.

S.N. Nyeck est assistante-professeure à l’Université Clarkson à New York. Elle se spécialise en matière de sexualité et de politique des paramètres litigieux et de l’externalisation gouvernementale dans une perspective comparative.